Books

 

 

2004
51KYRG0GPAL  SL500 AA240

Pierre Jacob.
L'intentionnalité : Google Aperçu Problèmes de philosophie de l'esprit.
Paris : Odile Jacob, 304 pages.
ISBN : 9782738115409 | Lien 


Qu'est-ce que penser ? Qu'est-ce que la pensée ? À quelles conditions un être est-il conscient ? Une douleur, une expérience olfactive, une perception visuelle, une intention, une croyance et un remords ont-ils une nature mentale commune ? Si oui, la science peut-elle la découvrir ? Le concept d'intentionnalité a été introduit en philosophie afin de clarifier le contenu de ces questions. Il désigne la capacité de viser mentalement des objets et de se représenter mentalement des états de choses. Ce livre analyse les problèmes soulevés par l'introduction du concept d'intentionnalité dans la philosophie contemporaine. Il montre d'abord comment la philosophie du langage du XXe siècle a tenté de résoudre les énigmes logiques et ontologiques engendrées par la définition de l'intentionnalité. Il montre ensuite que la question centrale de la philosophie de l'esprit du XXe siècle a été de savoir si l'intentionnalité est la caractéristique distinctive des phénomènes mentaux: de tous les phénomènes mentaux et d'eux seuls.


Google Books Preview


9780198509219 1402003

Pierre Jacob and Marc Jeannerod.
Ways Ways of Seeing The scope and limits of visual cognition
Oxford University Press: Oxford Cognitive Science Series, 308 pages
ISBN : 9780198509219 |  Lien

Cognitive neuroscience is a young field that has been incredibly successful in furthering our understanding of the human brain. Long before the emergence of this field, many of the same questions being posed within this field were asked by philosophers. So how much of this earlier work informs current theories of cognition? In many cases--too little. Yet how can we ignore thousands of years of philosophical thinking on the human mind? There are some questions about the human brain that are surely impossible to answer without considering what it "feels" like to see, what it "feels" like to think.
Ways of Seeing is a unique collaboration between an eminent philosopher and a world famous neuroscientist. It focuses on one of the most basic human functions--vision. What does it mean to 'see'? It brings together electrophysiological studies, neuropsychology, psychophysics, cognitive psychology, and philosophy of mind.
The first truly interdisciplinary book devoted to the topic of vision, this is a book will make a valuable contribution to the field of cognitive science.
 


2001Vienne
 

Direction Pierre Jacob
Ouvrage collectif de Paul Feyerabend, Jerry A. Fodor, Nelson Goodman, Norwood Russell Hanson, Carl Hempel, Thomas Kuhn, Paul Oppenheim, Karl Popper, Hilary Putnam, Dudley Shapere et de Willard Van Orman Quine. Édition et trad. de l'anglais et de l'allemand par Pierre Jacob
De Vienne à Cambridge: L'héritage du positivisme logique de 1950 à nos jours.

Paris : Gallimard, 440 pages.
ISBN : 2070299813 | Lien

Depuis que la science existe, la philosophie n'a sans doute pas caressé de rêve plus précieux que de concilier l'empirisme avec l'existence des vérités logiques. Les positivistes logiques du Cercle de Vienne croyaient l'avoir enfin réalisé : les vérités scientifiques dépendraient de l'expérience. Or Wittgenstein voyait dans ces mêmes vérités logiques des conventions indépendantes de la réalité. Dès 1934, Popper s'opposait à l'interprétation positiviste de l'empirisme : les hypothèses scientifiques, conjectures réfutables mais invérifiables par l'expérience, ne sont pas des généralisations inductives de données observables. Après la Seconde Guerre mondiale, Quine, Goodman et Putnam soumettaient la philosophie conventionnaliste à une critique dévastatrice. Dans les années 1950, Feyerabend, Hanson, Kuhn, Lakatos et Toulmin ont rejeté carrément l'empirisme.
Si le positivisme a eu tort de voir dans les vérités logiques des conventions, s'il a eu tort de faire peser sur la créativité scientifique la tyrannie de l'empirisme, comment établir les rapports entre expérience et imagination au sein de la démarche scientifique.




 1997

9780521574365iPierre Jacob
What Minds Can Do: Intentionality in a Non-Intentional World
Cambridge University Press, 312 pages
ISBN : 978-0521574013 | Lien

Some of a person's mental states have the power to represent real and imagined states of affairs: they have semantic properties. What Minds Can Do has two goals: to find a naturalistic or non-semantic basis for the representational powers of a person's mind, and to show that these semantic properties are involved in the causal explanation of the person's behaviour. In the process, this 1997 book addresses issues that are central to much contemporary philosophical debate. It will be of interest to a wide range of readers in philosophy of mind and of language, cognitive science, and psychology


1997 choses

Pierre Jacob
Pourquoi les choses ont-elles un sens?
Paris : Odile Jacob, 352 pages

ISBN : 9782738104861 | Lien

Le mot "intentionnalité" fut introduit en philosophie de l'esprit par Brentano qui soutenait que l'intentionnalité est la marque du mental. Brentano lui-même souscrivait au dualisme ontologique entre les choses mentales et les choses physiques. Comme Brentano, Quine soutenait que le réalisme intentionnel est incompatible avec une ontologie physicaliste. Mais contrairement à Brentano, Quine a rejeté le réalisme intentionnel au nom d'une ontologie physicaliste. La naturalisation de l'intentionnalité est un programme de recherche en philosophie de l'esprit (auquel souscrivent Fodor et Dretske) qui aspire à réconcilier le réalisme intentionnel avec l'ontologie physicaliste. Ce programme a deux volets complémentaires : montrer que l'intentionnalité a conjointement des causes et des effets physiques. Ce programme de recherche est le sujet de Pourquoi les choses ont-elles un sens ? (Ce livre est la version française d'un livre paru en anglais sous le titre What minds can do.)
 


198041485KERPRL  SL500

Pierre Jacob
L'Empirisme logique Ses antécédents, ses critiques
Paris : Les Editions de Minuit, Collection Propositions, 312 pages

En faisant une histoire des différents courants qui, à la fin du XIXe siècle, ont constitué ce qu'on appelle la philosophie analytique, Pierre Jacob veut démystifier l'impression dominante en France, que la logique est uniquement scolastique. L'ouvrage démontre, au contraire, comment elle éclaire certains problèmes philosophiques et il étudie le rapport qu'entretient la philosophie des sciences avec son contexte intellectuel et socio-politique.